FORUM EoF IN FRANCE

Pour une économie prophétique

by Mathilde Montovert – Hub France

text in English and French – texte en anglais et en français

The first “Economy of Francesco” forum in France was a great success!

The event brought together some fifty participants: economists, researchers, changemarkers, from all over France and even Italy and Germany, in a symbolic venue: the Bishop’s Conference House of France, in Paris.

Pope Francis has chosen to rely on young people to renew the economy. Economy of Francesco (EoF) is the fruit of his initiative: a genuine process to enable young people aged 25-35 to be bearers of change, and to put their vocations for the economy into action together.

“This exercise of meeting each other beyond all legitimate differences is the fundamental step for any transformation that helps to give life to a new cultural and, therefore, economic, political and social mentality” Video message from Pope Francis at the Basilica of St. Francis in Assisi, Saturday, November 21, 2020.

Right from the start of the forum, the Economy of Francesco style was recognizable by the spontaneity of the encounters, the quality of the discussions, and the joy of being together. We had a program alternating between conferences, times of exchange and fraternity, and times of prayer.

After a presentation of the movement and Pope Francis’ economic thinking by young people from the forum organization, we had the chance to listen to Luigino Bruni, economist and scientific director of the movement. He spoke at length about the figure of Saint Francis of Assisi, a model of poverty and simplicity, and the paradoxical development of the Franciscan economy, rich in valuable lessons.

Three workshops were set up, involving entrepreneurs and economists, on the issues of “giving”, poverty and ecology. The workshop on “giving” discussed the meaning of work, the return of profits for companies, and the pace of life. In the workshop on poverty, participants discussed the inclusive economy, the need to consider the most marginalized people, learning to integrate and help the “poor” of our time. In the workshop on ecological redirection, the issues of professional transitions for people working in polluting sectors, and the question of bifurcations of economic sectors, were at the heart of the interventions. Participants then formed groups to try and solve a concrete case of redirection in a particular sector: that of private swimming pools.

At the end of the afternoon, we held a “world café”: a method that encourages free and fraternal exchange around the sharing of initiatives and economic issues. Various movements in France were able to present their vision integrated with that of the Economy of Francesco.

Participants gathered for a time of adoration, followed by a short vigil around the figure of St. Francis of Assisi. Young people acted out a play based on texts by Eloi Leclerc, putting the experience of St. Francis in the context of his time, a mercantile society in the midst of a commercial renaissance. We also interceded together, based on the intentions shared spontaneously by the participants, and on all that the different times of the day had raised within us.

On Sunday, a round-table discussion with Dominican friar Jacques-BenoĂ®t Rauscher and Florence Palpacuer focused on “How can our different initiatives become one?” The round-table discussion gave us keys to discerning how to take our rightful place in the economy, and how to position ourselves in relation to certain desires, such as the desire for radicalism. Each of us found ways to respond to our inner call for change in the economy, as well as a few principles for articulating local and global, work and rest, and other opposites that we need to unite.

Our weekend was of course largely prayerful (we went to the chapel 7 times in 2 days!). We lived this gathering to the rhythm of Lauds, Masses, times of adoration and personal prayer, allowing ourselves to be led inwardly by the breath of the Holy Spirit. Based on the Gospel passage about the rich young man (Mt 19:16-26), we spent a time in prayer, reflection and sharing. Young people testified to a call to participate in the conversion of the economy, a call for their own conversion, a desire to continue to be moved and to act now.

A survey has been proposed to young people to help build a follow-up to Economy of Francesco in France. We can count on all the interpersonal relationships forged during this WE to continue: it’s from these relationships that future projects and actions will spring. The fine weather allowed us to make the most of the park at the home of the French Bishops’ Conference, around meals. Reflections and exchanges continued on various issues… during this free time too.
This first forum brought us a lot of joy, and provided a first experience on which the young people can build. It was also an opportunity to start spreading the word about Economy of Francesco, thanks to two radio interviews (prior to the event) and a TV report.

Links here:

Radio Notre Dame interview: https://radionotredame.net/podcasts/RND04/14514
Radio Kto interview: https://www.ktoradio.com/podcasts/linvite-de-la-matinale?episodeId=1300070039
Kto report: https://www.youtube.com/watch?v=cw22mMVzva4

Exchanges are continuing, and the movement is building. The coming months promise to be full of projects. Economy of Francesco will continue to take shape in France.

FORUM EoF IN FRANCE

Pour une économie prophétique

Grande réussite du premier forum « Economy of Francesco » en France!

L’évènement a rassemblé une cinquantaine de participants : économistes, chercheurs, changemarkers, de toute la France et même d’Italie et Allemagne, dans un lieu symbolique : la Maison de la conférence des évêques de France, à Paris.

Le Pape François a choisi de s’appuyer sur les jeunes pour renouveler l’économie. Economy of Francesco (EoF) est le fruit de son initiative : un véritable processus pour permettre aux jeunes 25-35 ans d’être porteurs de changement, et de mettre à l’œuvre ensemble leurs vocations pour l’économie. « Cet exercice de se rencontrer au-delà de toutes les différences légitimes est l’étape fondamentale pour n’importe quelle transformation qui aide à donner vie à une nouvelle mentalité culturelle et, donc, économique, politique et sociale » Message vidéo du Pape François à la Basilique Saint-François d’Assise, samedi 21 novembre 2020.

Dès le début du forum, le style Economy of Francesco était reconnaissable par la spontanéité des rencontres, la qualité des discussions, et la joie d’être ensemble.

Nous avons eu un programme alternant des conférences, des temps d’échanges, de fraternité et des temps de prière.

Le Forum a démarré par deux interventions pour approfondir les racines d’Economy of Francesco : Après une présentation du mouvement et de la pensée économique du Pape François par des jeunes de l’organisation du forum, nous avons eu la chance d’écouter en visio Luigino Bruni, économiste et directeur scientifique du mouvement. Il est largement revenu sur la figure de Saint François d’Assise, modèle de pauvreté et de simplicité, et sur le développement paradoxal de l’économie franciscaine, riche de précieux enseignements.

Trois ateliers ont été construits, faisant intervenir entrepreneurs et économistes, sur les questions de don, de pauvreté et d’écologie. Dans l’atelier sur le don, il a été question de sens à donner au travail, de reversement des bénéfices pour les entreprises, des rythmes de vie. Dans l’atelier sur la pauvreté, les participants se sont penchés sur l’économie inclusive, le besoin de considérer les personnes les plus marginalisées, apprendre à intégrer et aider les « pauvres » de notre temps. Dans l’atelier sur la redirection écologique, les questions des transitions professionnelles pour les personnes travaillant dans les secteurs polluants, et la question des bifurcations des secteurs économiques, ont été au cœur des interventions. Les participants ont ensuite formé des groupes pour tenter de résoudre un cas concret de redirection d’un secteur particulier : celui des piscines privées.

En fin d’après-midi nous avons eu un temps de world café : une méthode favorisant des échanges libres et fraternels autour de partage d’initiatives et de problématiques économiques. Différents mouvements ont pu présenter leur vision intégrée à celle de l’Economy of Francesco : le Dorothy, le MCC, les Journées paysannes, le Christ Vert, l’économie de communion, le CFTC, la Fraternité politique du Chemin Neuf…

Les participants se sont rassemblés pour un temps d’adoration, puis pour une courte veillée autour de la figure de St François d’Assise. Des jeunes y ont joué une saynète à partir de textes d’Eloi Leclerc, permettant de resituer l’expérience de St François dans le contexte de son époque, une société marchande en pleine renaissance commerciale. Nous avons aussi intercédé ensemble, à partir des intentions partagées à voix haute spontanément par les participants, à partir de tout ce que les différents temps de cette journée ont soulevé en nous.

Le dimanche, une table-ronde avec le frère dominicain Jacques-Benoît Rauscher et Florence Palpacuer portait sur « Comment nos différentes initiatives peuvent-elles faire corps ? ». La table ronde nous a donné des clés de discernement pour prendre une juste place dans l’économie, se positionner par rapport à certains désirs, comme le désir de radicalité. Chacun y a trouvé des pistes pour répondre à son appel intérieur pour le changement de l’économie, ainsi que quelques principes pour articuler local et global, travail et repos, et d’autres opposés qu’il nous faut unir.

Notre week-end a bien sûr largement été porté dans la prière (nous nous sommes rendus 7 fois à la chapelle en 2 jours !). Nous avons vécu ce rassemblement au rythme des laudes, messes, temps d’adoration et prière personnelle, pour se laisser conduire intérieurement par le souffle de l’Esprit-Saint. A partir du passage de l’évangile sur le jeune homme riche (Mt 19, 16-26), nous avons vécu un temps de prière, de relecture, et de partage. Des jeunes nous ont témoigné d’un appel pour participer à la conversion de l’économie, un appel pour leur propre conversion, un désir de continuer à se laisser déplacer et d’agir dès maintenant.

Un sondage a été proposé aux jeunes pour construire la suite de Economy of Francesco en France. Nous pourrons compter sur toutes les relations interpersonnelles qui se sont faites pendant ce WE, pour continuer : ce sont de ces relations que jailliront les projets et les actions futures.
Le beau temps nous a permis au mieux de profiter du parc de la maison de la Conférence des évêques de France, autour des repas.

Les réflexions et échanges ont continué autour de différentes problématiques… pendant ces temps libres aussi.

Ce premier forum nous a apporté beaucoup de joie, et fourni une première expérience sur laquelle les jeunes vont pouvoir construire. Cela a été l’occasion de commencer à faire connaitre Economy of Francesco plus largement, notamment grâce à deux interviews radios (en amont de l’évènement) et un reportage TV.

Liens ici:

Radio Notre Dame interview: https://radionotredame.net/podcasts/RND04/14514
Radio Kto interview: https://www.ktoradio.com/podcasts/linvite-de-la-matinale?episodeId=1300070039
Kto report: https://www.youtube.com/watch?v=cw22mMVzva4

Les échanges se poursuivent, la dynamique est lancée. Les mois qui viennent s’annoncent plein de projets. Economy of Francesco va continuer de s’incarner en France.