Steps For Peace – Les pas de la paix

Résumé

À plusieurs reprises, le pape François a invité chacun à faire des pas concrets de paix. Avec The Economy of Francesco, nous voulons prendre cette invitation au sérieux.

En prenant comme référence, une fois de plus, l’exemple d’un autre François, qui, il y a 800 ans, désarmé, est arrivé aux portes du Caire pour rencontrer le sultan d’Égypte al-Malik al-Kamil. De la même manière, avec les jeunes de Economy of Francesco, nous voulons parcourir les 4 000 kilomètres (8 millions de pas) qui séparent Jérusalem de la ville d’Assise. Un pèlerinage ” par morceaux “, pour se souvenir de toutes les guerres qui enflamment le monde, auquel chacun peut participer en donnant des ” pas ” par le biais d’une application de podomètre mobile.

Une course de relais à travers les 5 continents, dans laquelle les jeunes se transmettront la corde franciscaine, symbole pour nous d’une économie désarmée, parce que pauvre, chaste et obéissante.

À la fin, après avoir recueilli les 8 millions de pas, une délégation apportera la corde franciscaine à des jeunes de Jérusalem, simplement pour demander la paix, dans la pauvreté des mots et des stratégies diplomatiques qui animait François il y a 800 ans, avec la diplomatie à genoux que nous demande le François d’aujourd’hui. Ainsi, Assise, de ville qui appelle à la rencontre pour construire la Paix, redevient une ville d’où l’on commence à implorer la paix.

Voici comment organiser une marche Les Pas de la Paix:

  • Invitez un groupe d’amis et de personnes intéressées (au moins deux ! plus nous impliquons de personnes, plus nous donnons de pas à la campagne!)
  • Tous les participants à la marche peuvent télécharger l’app (attention: il sera possible de télécharger et d’utiliser l’application à partir du 15 mai)
  • Choisissez un itinéraire, si possible, qui est significatif et aligné avec les thèmes de la paix, de l’économie désarmée, de la justice sociale et environnementale
  • Apportez un cordon franciscain (vous pouvez facilement en fabriquer un vous-même !)
  • Apportez le Pacte EoF et concluez la marche en le lisant à haute voix (envisagez d’organiser un moment de réflexion sur les thèmes)
  • Prendre des photos et des vidéos pendant la marche et les partager sur les médias sociaux en utilisant les hashtags #stepsforpeace #s4p #eof

>Ne pas oublier: la campagne Steps for Peace se terminera la première semaine de septembre lorsque les participants de l’EoF International Summer School (intitulée Homo Mendicans – Companionship, Wandering, and the pursuit of Joy) marcheront de Chiusi della Verna jusqu’au Sanctuaire de La Verna. Alors, dépêchez-vous d’organiser une marche et de faire don de vos pas pour la paix !

1er mai 2024 : 5 ans depuis la première lettre du Pape aux jeunes EoF.
Les premières marches Les Pas de la Paix commencent en Italie, en Espagne, au Portugal, au Mexique, au Brésil, en Ouganda et en Jordanie !

UNE ÉCONOMIE DE PAIX

Parmi les efforts que nous déployons avec Economy of Francesco, il y a la tentative de décliner la vie et le message du fils du marchand d’Assise en gestes d’une nouvelle économie. Conscients que François, formé dès son plus jeune âge à l’école de l’atelier de son père, a traduit (peut-être pas toujours consciemment) le message de l’Évangile par des gestes et des paroles typiques de l’économie que le pape nous demande de relancer. Une économie avec une âme, donc, une alternative à un paradigme économique qui génère au contraire la guerre et la mort.

L’un des moments de la vie de François que nous n’avons pas encore examiné de près et que nous aimerions mettre au centre de ce projet est la rencontre de François avec le sultan d’Égypte. Cette rencontre montre dans sa simplicité qu’il est possible d’aller vers “l’ennemi” sans arme, de repartir du dialogue. De la même manière, avec Economy of Francesco, nous aimerions marcher d’Assise à Jérusalem. Nous avons compris au cours de ces années que notre économie de I’Évangile doit trouver des pas sur lesquels marcher pour s’incarner dans les blessures de notre époque et les féconder, y compris en dehors des conférences et des amphithéâtres d’université.

LE COURAGE DE LA CORDE

Le symbole de cette initiative pourrait à nouveau être la corde franciscaine, qui figure déjà dans le logo de l’EoF et se trouve dans l’étymologie du mot Paix. Paix dérive de la racine sanskrite paç/pak/pag – lier, souder, joindre, que l’on retrouve également dans le mot sanskrit paç-as: corde. La corde devient ainsi le symbole d’une économie de paix qui se construit par le dialogue. Le pape a d’ailleurs récemment appelé au courage du dialogue, à la nécessité de trouver des accords, de faire des nœuds sur une corde. Le courage de la corde donnera l’image de ce long voyage.

Nous voudrions proposer à tous les marcheurs de réaliser leurs pas pour la paix en portant une corde franciscaine, qui deviendrait le témoin à transmettre et à porter jusqu’à Jérusalem. Chaque pèlerin de la paix pourrait partager une vidéo sur les réseaux sociaux alors qu’il reçoit la corde, marche et la transmet à quelqu’un d’autre de l’autre côté de l’écran, afin d’animer également les places virtuelles avec notre message de paix et d’économie désarmée.

À PIED

Il est inimaginable aujourd’hui de penser franchir à pied la distance qui sépare Assise de Jérusalem. Près de 4.000 kilomètres, 8 millions de pas. Ou peut-être pas: l’idée est de lancer une campagne de crowd-stepping dans le monde entier. L’équivalent d’une campagne de crowdfunding, mais dans laquelle il est possible de donner des pas, des kilomètres parcourus à pied dans le monde entier pour la cause.

La nécessité que cette marche se fasse à pied nous permet d’attirer l’attention sur l’écologie intégrale de Laudato Si’. Une économie qui reconnaît la complexité des relations qui, aujourd’hui, maintient le cri des pauvres et des victimes de la guerre tragiquement lié au cri de la Terre.

Ce parcours “par morceaux” ne vise pas seulement l’accomplissement d’un défi symbolique, mais à apporter et à faire vivre l’économie de l’Évangile dans les villes du monde entier et sur les places virtuelles.

Les participants qui souhaitent donner des pas seront appelés, dans les lieux où ils marcheront, à faire une lecture du pacte signé par The Economy of Francesco avec le Pape, avec leurs compagnons de marche ou avec des habitants. Ils pourront également accomplir leurs pas en portant une corde franciscaine, symbole de paix, en filmant avec les caméras de leurs téléphones portables le moment où ils recevront idéalement la corde, marcheront, et enfin donneront la corde à un autre marcheur. Ces vidéos, ainsi que les lectures dans toutes les langues du monde du Pacte de EoF, seront partagées et collectées sur les réseaux sociaux grâce à des hashtags et – peut-être – seront ensuite compilées dans un documentaire qui racontera les “pas” de cette nouvelle économie avec une âme.

>>> VOIR LA VIDÉO DE PRÉSENTATION DU PROJET

Pour nous envoyer votre participation à l’initiative et obtenir le lien pour télécharger l’application S4p,
cliquez sur le bouton ci-dessous: